Jour 40: Le retour

2008-08-17

05h30 Calgary
22h30 Grand Rapids (MN)
1645 km

Le retour à la maison.

Comme le retour de ma copine se fait par avion avec un départ à 06h00 AM, je décide de quitter très tôt et de tenter de parcourir la distance entre Calgary et Montréal en 2 jours. Ce ne sera évidemment pas chose facile. Il s’agit d’une course d’endurance contre la montre de 3700 km!!!

Je dois quand même planifier ce déplacement. Il est impératif que la météo soit bonne car mes pneus sont littéralement morts! Ensuite, je dois faire quelques détours pour tenter de raccourcir la route. Mon GPS, par défaut, me fait passer par les USA, mais près de Chicago (IL) pour revenir au Canada par Sarnia en Ontario mais en évaluant le kilométrage et le temps indiqué, je doute fort pouvoir le faire en 2 jours.

Toutefois, si je modifie le parcours pour passer via Sault Ste-Marie (ON), entre les lac Supérieurs et Michigan, je sauve plus de 300 km et 3 heures de route, ce qui me permet tout juste de prévoir des journées de 18 heures de conduite et 1700 km environ par jour.

Je considère être en mesure de relever le défi.

Heureusement, il semble que toute cette partie de l’Amérique soit sous une crête de haute pression et peu, sinon, aucune précipitation n’est prévue.

La matinée est parfaite et je traverse les plaines de l’Alberta avec comme spectacle, le levé orange et chaleureux du soleil de l’ouest!

Je traverse aussi rapidement la Saskatchewan pour entrer aux USA dans le North Dakota. Évidemment, petite fouille par les douaniers américains. Quelle stupidité.

La chaleur devient rapidement accablante et je souffre depuis la matinée de crampes sévères au niveau de l’estomac. La conduite devient vraiment une épreuve et je dois m’arrêter souvent pour prendre des pauses couché sur le sol pour soulager mon abdomen. Le tout durera toute la journée et m’obligera à m’arrêter vers 22h30 à Grand Rapids (MN) alors que mon objectif était Duluth (MN), 150 km plus loin. Je n’étais simplement plus capable d’endurer la douleur. Je me surprenais fréquemment à crier de douleur dans mon casque.

Heureusement, la conduite de cette journée fût relativement facile. Grandes routes ou autoroutes peu achalandées, peu de courbes ou d’intersections.

Aussi, l’éclairage de ma BMW n’est pas suffisant pour conduire confortablement de nuit. Je me résolu à suivre en permanence un véhicule mais la vitesse est relativement basse et je n’accomplis la distance que je devrais pour atteindre Montréal le lendemain.

Ma moto possède le système d’éclairage de série ainsi que des phares d’appoint d’usine, toutefois je ne suis pas à l’aise car le faisceau lumineux ne couvre pas suffisamment, en distance et en largeur. Comme je suis dans une région où le risque de collision avec les animaux semble élevé, je suis fortement amputé par cette lacune. Je devrai trouver des solutions pour combler le tout lors de mon retour.

Je trouve rapidement un petit motel pour 45$ (la grosse différence entre voyager aux USA et au Canada!!!), je fais le plein d’essence et me retrouve endormis en quelques secondes!

Parfait car le réveil est programmé pour 05h00 demain matin!

2008-08-17 Saskachewan 12008-08-17 Saskachewan 2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :