Jour 3: L’Ontario, la fin (enfin!)

2008-07-11

09h00 Rushing River Provincial Park (ON)
12h00 Winnipeg (MB)
270 km

La Pluie! (Remarquez le P majuscule!)

Il pleut légèrement toute la nuit mais la chance me donne une brèche d’une heure pour le lever, ranger les choses et préparer la moto.

Voyager de cette façon est vraiment différent. Je suis totalement à la merci de la météo et de la nature. Tout est mouillé.

Première leçon : toujours apporter le linge pour le lendemain matin dans la tente! Pas évident de sortir chercher les choses dans le froid et la pluie! Je perds rapidement la chaleur et je dois vite m’habiller pour rester confortable.

Ma première nuit dans le bois me donne beaucoup de fils à retordre et m’a coûté relativement chère mais fût relaxante est appréciée. J’imagine que je vais établir une routine et que les choses vont se faciliter avec la pratique!

Chose encourageante, je suis déjà pas mal en avance sur mon plan de voyage et j’ai peu de route à faire aujourd’hui pour me rendre à Winnipeg où je pense passer la nuit. 250 km maximum!!! C’est rien!

Évidemment, rien n’est jamais si facile en moto!

La température descend sous les 10 degrés et la pluie se met de la partie! Mais quand je dis pluie, je ne parle pas de petite pluie douce et chaude, je parle de gouttes d’un litre d’une eau provenant directement de la dernière époque glaciale!!! J’arrête pour de l’essence à Kenora (ON), qui semble une beau petit village entouré de lacs mais comme la pluie est abondante, je ne peu vraiment me permettre de visite plus poussée.

La couverture nuageuse est si dense qu’il fait littéralement noir! Après 45 minutes, me voilà au Manitoba! Comme je m’étais promis, je dois prendre une photo de la pancarte mais quelle pluie!!! Je prends mon courage à deux mains et je m’arrête sur le bord de la route pour 1 ou 2 clichés! Mais pas sous la pluie, sous un orage électrique!

2008-07-11 Winnipeg 02

C’est impressionnant de voir comment le passage de la frontière signifie un changement de paysage. Presque instantanément, je passe d’une route sinueuse entourée de lacs à une autoroute à 4 voies, droites à ne plus finir! La conduite, malgré la forte pluie, devient si facile! J’enclenche le régulateur de vitesse et relaxe un peu en prenant ma douche tranquillement! Farce à part, mon système ne fonctionne pas très bien car je suis littéralement détrempé.

L’eau passe à travers mon jacket (BMW Rally 2 Pro), mon Shell (coquille North Face), ma veste chauffante (Widder) et mouille mon chandail!!! Mes gants ne sont pas assez long et laissent passer l’eau. Je devrai m’ajuster et trouver des solutions car cela m’inquiète un peu pour la partie nordique de l’Aventure. Pour la première fois, je me demande vraiment ce que je fais ici!!!

Un vieil ami à moi, Nigel, que je vais croiser à Calgary (AB) à la fin du voyage, est originaire de Winnipeg (MB) et m’a offert de passer la nuit chez sa mère qui réside toujours ici.

Winnipeg n’est pas une destination touristique comme tel mais est quand même significative pour moi. En 1985, j’avais passé l’été à l’Université du Manitoba pour une classe d’immersion anglaise. Ce fût mon premier voyage en avion et finalement, mon premier voyage sans mes parents! Je tenais donc à voir la ville pour me remémorer de beaux souvenirs!

2008-07-11-Winnipeg-04

Ivy (la mère de Nigel), originaire de la Jamaïque, m’accueille comme un roi. Quelle gentillesse. Ce n’est pas évident car premièrement, je suis totalement détrempé, mais aussi, elle semble avoir préparé un repas typique et élaboré pour moi. Le problème est que premièrement, je ne suis pas certain de rester car Winnipeg sous la pluie, ça ne vaut pas tellement la peine, et si je reste, je vais vouloir aller visiter et souper en ville

Je prends quelques minutes au sous-sol pour appeler Nadine (ma copine). Elle est tellement excitée de me parler qu’elle me dit 4 choses en même temps! Nous regardons déjà pour changer les plans, donc le billet d’avion et je réalise que nous pourrions nous rejoindre à Vancouver au lieux de Prince Rupert comme prévu car si les jours précédents sont à l’image du reste du voyage, je suis certain qu’elle n’appréciera pas tellement la route entre Prince Rupert (BC) et Vancouver (BC), surtout à cause du froid et de la pluie…

Après la conversation, je retourne jaser avec Ivy et lui dit que je vais finalement continuer ma route car le temps n’est pas très propice à la visite de la ville.

Je me rends quand même à l’Université du Manitoba. Incroyable, je ne me rappelle plus de rien! Pourtant, les édifices sont historiques et surtout, superbes… Les yeux d’un jeune de 16 ans ne voient certainement pas les mêmes choses qu’un vieux de 40!!!

Ensuite, je passe par le centre-ville. Rien de bien spécial sauf que par miracle, en quelques minutes, le ciel se dégage et aussi rapidement, le beau temps m’oblige à rester pour la soirée et la nuit!

Je retourne chez Ivy et démonte la moto de nouveau. Pas évident. Mon système n’est certainement pas à point car je gaspille trop de temps à charger et décharger mes choses. Je devrai sérieusement évaluer et repenser ma stratégie en ce sens.

L’heure du lunch approche et comme Ivy avait préparé 5 kilos de poulet jamaïcain, et surtout parce que ça sent tellement bon, je ne peux me permettre de lui dire non à son invitation!

Wow, Nigel avait raison, c’est si délicieux! La bouffe de sa mère est incroyable!

Ensuite, je quitte vers le centre-ville. En arrivant, je remarque 4 motos stationnées sur un trottoir près d’un gros édifice. Je décide évidemment de me joindre à eux pour éviter de payer le stationnement ou simplement d’avoir à revenir à chaque 2 heures pour mettre de l’agent dans le parcomètre. Je me change, range tout, verrouille tout sur la moto, met le système d’alarme et me sens d’aplomb pour attaquer le Winnipeg! Évidemment, je n’avais pas remarqué la minuscule pancarte se lisant comme suit : Emplacement pour les employés de Canada Post uniquement, ce qu’un agent de sécurité s’empresse de me faire remarquer!!!

Il est toutefois très sympathique et constate que je viens de pas mal loin!!! Finalement, nous jasons 30 minutes et évidemment, il me laisse stationner et m’offre même de surveiller mes choses!!!

Alors, la visite peut commencer! Bizarre, Winnipeg me fait penser à un mélange de Denver et Chicago, en beaucoup plus petit évidemment!!! Malheureusement, ce qui frappe le plus est la mendicité, surtout des autochtones qui sont très nombreux au centre-ville. Ça, je m’en rappelais au moins!!!

Visite rapide de Forks, Ste-Boniface, Exchange District. La ville est un peu morte. Probablement que c’est parce que je suis habitué aux rues bondées de Montréal ou parce que mes voyages m’emmènent habituellement dans des endroits comme Paris, Barcelone ou Buenos Aires!!

2008-07-11-Winnipeg-28

Heureusement, une chose est relativement identique partout dans le monde : les Irish Pubs!!! Après 2 ou 3 petites bières, la ville semble plus vivante! Par la suite, je passe chez le voisin, un superbe bistrot ne nommant Oui Bistro (Pas compliqué!!!). Je suis agréablement surpris par le repas et la faune de l’endroit. Pas mal non plus pour le vin, bien apprécié après quelques jours de jeûne! Je suis en vacances après tout! Petite note, mon super Steak Frite français me fut servit avec du Ketchup!!! Ok, je ne suis plus à Montréal!!!

Déjà temps de rentrer chez Ivy (il est passé minuit!!!). Demain, grosse journée, je veux pousser et me rendre à Edmonton! 13 heures et plus de 1300 km… Je ne sais pas si je me rendrai!

À voir!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :