Jour 20: Skagit Valley Provincial Park

2008-07-28

08h00 Hampton Camping (BC)
09h00 Skagit Valley Provincial Park (BC)

18h00 Vancouver (BC)
300km

Lors du voyage de la veille, je m’étais arrêté dans une halte du Parc Provincial Manning où plusieurs sentiers de randonnée débutaient. J’avais aussi été impressionnée par la présence d’arbres vieux de 500 ou 600 années.

Superbes arbres au Skagit Provincial Park

Superbes arbres au Skagit Provincial Park

J’y suis donc retourné pour aller gravir Silverdaisy Montain.

Encore un peu dénergie dans les jambes!

Encore un peu d'énergie dans les jambes!

Belle montagne très sauvage. Montée assez difficile et constante. Fait à noter, à l’entrée du sentier, on retrouve une petite pancarte, semblable à celle retrouvée le long des autoroute, du style Adopt à Highway, sauf que dans ce cas, c’est l’inscription Adopt à Trail qu’on peu lire, avec le nom de Sev Heiberg.

À première vue, je trouve cela un peu loufoque mais avec la solitude de la marche, je me surprends à y réfléchir à surtout, à trouver cette idée totalement inutile. Qui veux bien adopter un sentier de randonnée pour voir son nom affiché en début de parcourt!!!???

La marche est relativement difficile car la montée est abrupte, la montagne est totalement déserte, ce qui augmente les chances de croiser des ours ou grizzlys, un risque bien présent dans l’ouest canadien. Je traine d’ailleurs un poivre contre les ours (Bear Spray) et surtout, une petite clochette qui me rend fou mais qui permet de s’annoncer et ainsi ne pas surprendre l’animal et provoquer l’attaque.

Après 3 heures de bonne montée, je prends un virage serré accompagnée d’un passage relativement escarpé pour faire le saut de ma vie! Je tombe littéralement face à face avec un homme âgé, dans le milieu de la montagne!

Le contact est surprenant car il faut comprendre que je marche depuis des heures sans signe de présence humaine récente (pas de piste, sentier très limité en largeur, donc peu utilisé) et que je suis très concentré à ne pas me faire surprendre par un ours et me voilà faire le saut devant un homme de 80 ans!!!

Encore plus surprenant, l’individu en question est en train de couper les herbes, branches et tronc sur le sentier!!!

Le légendaire Sev!

Le légendaire Sev Heiberg à l'oeuvre!

Et oui, je croise le gars qui à Adopté le Sentier!!! Sev Heiberg.

Évidemment, nous échangeons plusieurs minutes et je découvre un homme qui me semble extraordinaire et qui rend mes réflexions sur les motivations d’adopter un tel sentier complètement erroné! Il a exactement 82 ans, et il se trouve là, dans le milieu d’une montagne, dans une partie difficile à atteindre, même pour moi qui suit relativement jeune, expérimenté et transportant peu de provision.

Lhistoire vivante.

L'histoire vivante.

Cette rencontre allait me donner beaucoup de matière à réflexion pour ma dernière poussée vers le sommet.

Un peu plus loin, je croise un homme dans la trentaine accompagnée d’une jeune fille. Ils sont aussi à travailler sur l’entretien de l’endroit. Après un bref échange, ils m’expliquent qu’ils sont avec M. Heiberg pour l’aider. Ils veulent ainsi populariser ce sentier car il est très peu connu dans la région. Nous retournons à la rencontre de M. Heiberg car ils veulent une photo avec lui. J’accepte évidemment volontiers de prendre le cliché.

À mon retour, je croise encore M. Heiberg qui, cette fois, est en train de couper un tronc d’arbre tombé en travers du sentier. Avec une scie à main!!!

Évidemment, je lui offre de terminer le travail. Les ¾ sont déjà faits. Ouf, j’ai dû travailler fort pour terminer de scier l’arbre. Imaginez, il a coupé ce tronc à 2 endroits déjà. Je réalise alors que j’ai affaire à une personne peu ordinaire.

Dans la soirée, je ferai une recherche sur Internet pour découvrir en fait que cet homme fût un des grands explorateurs et alpinistes de l’ouest canadien et à été le premier à gravir plusieurs hauts sommets en Colombie-Britannique. Je savais bien qu’il ne s’agissait pas d’un homme ordinaire!!!

En parlant de la soirée justement, après l’Aventure en montagne, je me suis rendu à Hope pour chercher un petit motel car je n’avais pas vraiment le goût de camper (besoin d’une douche et une nuit chaude!). Finalement, je décide de contacter un ami résident à Vancouver, Cameron avec qui je passerai la soirée et qui gentiment, m’hébergera chez lui.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :